Des clés dans un boîtier à côté de la porte d’entrée… Cela vous rappelle quelque chose ?

Imaginons une situation dans laquelle un résident parvient difficilement à ouvrir la porte d’entrée générale ou reste bloqué à l’extérieur. Il peut s’agir d’un entrepreneur qui doit pouvoir passer pour faire des travaux ou d’un prestataire de soins qui vient s’occuper d’un résident.

Le problème était traditionnellement résolu par les fameux coffres à clés, placés à côté de la porte d’entrée. Le coffre contient le précieux sésame auquel l’entrepreneur ou le soignant peut accéder au moyen d’un code pin. Mais cette solution est-elle vraiment sûre ? Une alternative existe 😉

Mauvaise protection contre une effraction

Il faut malheureusement constater que de nombreux coffres à clé sont forcés. Et même si le modèle est certifié, ce type de dispositif est une proie facile pour les cambrioleurs. Ceux-ci repèrent très vite qu’il se passe « quelque chose » dans le bâtiment, que des travaux de rénovation sont en cours ou que des résidents vulnérables (qui ont besoin de soins) y séjournent. Aux Pays-Bas, l’association de seniors KBO-PCOB cite le chiffre de 800 cambriolages en moyenne chaque année en lien avec ces coffres.

« Les coffres à clés sont faciles à utiliser : une carte ou un code pin permet à un prestataire de soins de les ouvrir et de prendre la clé. Malheureusement, ils ne sont pas tous bien protégés, comme en témoignent les 800 cambriolages annuels, souvent commis par des bandes qui forcent le coffre pour accéder ensuite au logement d’une personne âgée vulnérable. »

Accès à distance

L’alternative consiste à se débarrasser de ce coffre et à passer en revue les solutions aujourd’hui disponibles sur le marché. Des études montrent que les prestataires de soins ne tiennent pas à avoir une grande quantité de clés sous leur responsabilité. Ils n’ont pas non plus le temps d’ouvrir ce type de coffre.

des solutions

Quelle alternative ?

Il existe des solutions qui fonctionnent avec une clé électronique, appelée badge électronique. Un résident ou un gestionnaire peut ainsi permettre à un prestataire de soins d’accéder (temporairement ou non) au bâtiment. Et il n’a même pas besoin de sortir cette clé électronique de son sac ou de sa poche. Cette alternative permet de gagner du temps, elle est hygiénique (dispositif mains libres) et surtout très sûre.

Appel

L’association de seniors KBO-PCOB appelle les organisations de soins à domicile, les communes et les sociétés de construction de logements à s’organiser pour mettre en place des solutions efficaces.
Contactez Intratone pour des conseils sans engagement de votre part.

Le futur c’est maintenant !

3 tendances clés qui influencent les systèmes de contrôle d’accès de demain

Comme nous avons tous pu le constater au cours des derniers mois, le changement est inévitable. Récemment, notre façon de vivre, de travailler et d’envisager l’avenir s’est vue bousculée. Pour autant, tous ces changements ne sont pas si mauvais. Accélérant l’innovation et le développement, les changements se réalisent dans de nombreux secteurs.

Et vous l’aviez deviné, le contrôle d’accès en fait partie. Les associations de logement adoptent d’ores et déjà les nouvelles technologies. Elles profitent à la fois aux entreprises et aux personnes qu’elles servent. Ainsi, le secteur est en constante évolution. Voici 3 éléments-clés à surveiller :

 

Le contrôle de gestion…

Le travail à distance et en ligne est devenu la norme cette année. Ainsi, il devrait transformer le mode de fonctionnement des associations de logement. En supprimant la nécessité de disposer de bureaux, la technologie de gestion à distance permet, dès à présent, le contrôle d’accès à différents bâtiments. Ce processus dématérialisé élimine les incohérences de sécurité en permettant l’octroi ou la révocation de l’accès en temps réel.

… une approche mobile d’abord …

Après une année de quarantaine, de confinement et de travail à distance, beaucoup d’entre nous passent désormais davantage de temps au téléphone. En fait, en avril, nous restions scotchés en moyenne 3 à 4 heures par jour à nos appareils mobiles ! C’est en gardant cela en tête que nos développeurs ont adopté des solutions de contrôle d’accès à distance et centrées sur les mobiles. Mais quels en sont les bénéfices ? Il s’agit, dans un premier temps, de supprimer le besoin systématique de contact physique et d’améliorer la sécurité des utilisateurs. C’est aussi l’opportunité de réduire les coûts, qu’ils soient matériels, de déplacement ou de temps. Enfin et surtout, ces solutions sont faciles à utiliser et conviennent parfaitement aux personnes à mobilité réduite. Dorénavant, grâce au système de gestion en ligne et sécurisé, les professionnels du logement gèrent rapidement et facilement l’accès aux bâtiments et ce d’où qu’ils soient !

… pour faire face à l’avenir !

La technologie biométrique, autrefois considérée comme l’étoffe des films de science-fiction, est maintenant une réalité et devrait remplacer l’accès codé à l’avenir. À la lumière de la pandémie COVID-19, l’innovation dans ce domaine a connu une montée en flèche. Les développeurs cherchant à créer des systèmes de reconnaissance faciale de meilleure qualité, à des prix abordables. L’installation pourrait bientôt être aussi rentable qu’un système de badge. Mais il y a des défis à relever : la technologie doit être suffisamment avancée pour empêcher l’usurpation d’identité, apprendre à s’adapter à toute modification des traits du visage des personnes, garantir la confidentialité des données et bien plus encore pour être une option vraiment efficace pour les copropriétés.

Et puis il y a les implants, des composants informatiques insérés dans le corps pour permettre l’accès d’un simple geste de la main… Pour l’instant, c’est encore très présent dans les films, mais si vous êtes dans le camp d’Elon Musk, ils pourraient devenir une réalité plus tôt qu’on ne le pense.

Pour en savoir plus sur la façon dont Intratone répond aux besoins de contrôle d’accès des copropriétés, dès aujourd’hui et pour l’avenir, prenez contact avec l’un de nos collaborateurs !

New call-to-action