Des clés dans un boîtier à côté de la porte d’entrée… Cela vous rappelle quelque chose ?

Imaginons une situation dans laquelle un résident parvient difficilement à ouvrir la porte d’entrée générale ou reste bloqué à l’extérieur. Il peut s’agir d’un entrepreneur qui doit pouvoir passer pour faire des travaux ou d’un prestataire de soins qui vient s’occuper d’un résident.

Le problème était traditionnellement résolu par les fameux coffres à clés, placés à côté de la porte d’entrée. Le coffre contient le précieux sésame auquel l’entrepreneur ou le soignant peut accéder au moyen d’un code pin. Mais cette solution est-elle vraiment sûre ? Une alternative existe 😉

Mauvaise protection contre une effraction

Il faut malheureusement constater que de nombreux coffres à clé sont forcés. Et même si le modèle est certifié, ce type de dispositif est une proie facile pour les cambrioleurs. Ceux-ci repèrent très vite qu’il se passe « quelque chose » dans le bâtiment, que des travaux de rénovation sont en cours ou que des résidents vulnérables (qui ont besoin de soins) y séjournent. Aux Pays-Bas, l’association de seniors KBO-PCOB cite le chiffre de 800 cambriolages en moyenne chaque année en lien avec ces coffres.

« Les coffres à clés sont faciles à utiliser : une carte ou un code pin permet à un prestataire de soins de les ouvrir et de prendre la clé. Malheureusement, ils ne sont pas tous bien protégés, comme en témoignent les 800 cambriolages annuels, souvent commis par des bandes qui forcent le coffre pour accéder ensuite au logement d’une personne âgée vulnérable. »

Accès à distance

L’alternative consiste à se débarrasser de ce coffre et à passer en revue les solutions aujourd’hui disponibles sur le marché. Des études montrent que les prestataires de soins ne tiennent pas à avoir une grande quantité de clés sous leur responsabilité. Ils n’ont pas non plus le temps d’ouvrir ce type de coffre.

des solutions

Quelle alternative ?

Il existe des solutions qui fonctionnent avec une clé électronique, appelée badge électronique. Un résident ou un gestionnaire peut ainsi permettre à un prestataire de soins d’accéder (temporairement ou non) au bâtiment. Et il n’a même pas besoin de sortir cette clé électronique de son sac ou de sa poche. Cette alternative permet de gagner du temps, elle est hygiénique (dispositif mains libres) et surtout très sûre.

Appel

L’association de seniors KBO-PCOB appelle les organisations de soins à domicile, les communes et les sociétés de construction de logements à s’organiser pour mettre en place des solutions efficaces.
Contactez Intratone pour des conseils sans engagement de votre part.

En optant pour Intratone, vous contribuez au bien-être de la planète

Dans chaque logement équipé, le combiné filaire mobilise 200 g de plastique, 300 g de composants électroniques et 20 m de câbles en cuivre. Des matériaux qui deviennent de futurs déchets non recyclables.

Chaque année, 350 000 combinés de parlophones filaires sont installés en France. Si tous ces parlophones avait été installés par Intratone, alors nous aurions déjà évité 175 tonnes de déchets potentiels grâce à nos solutions.

Pourtant, des alternatives responsables et accessibles existent. En effet, grâce à sa technologie sans fil, respectueuse de l’environnement, il n’est plus nécessaire d’utiliser des combinés ou de réaliser des travaux de câblage.

 

Nos parlophones et contrôles d’accès combinent donc technologies innovantes, robustesse et respect de l’environnement tout en étant simple et rapide d’installation. En étant engagé dans la lutte pour la protection de la nature tout en voulant être à la pointe de la technologie, Intratone pourra satisfaire tous vos besoins.

Voir les solutions

Grâce à cet outil, vous pouvez simplement voir les économies potentielles que vous pourriez faire en optant pour les soutions Intratone.

Calculez vous-mêmes les économies que vous pourriez faire selon le nombre de logements que vous possédez ci-dessous

Avec l’interphonie filaire, vous consommez

4000g de plastique

6000g de composants électroniques

400m de câble de cuivre

Avec l’interphonie sans fil Intratone, vous économisez

1600g de plastique

600 télécommandes *

58kg de câble de cuivre

1
250
20
Nombre de logements

* Seuls les composants électroniques de la télécommande sont pris en compte.

Le nouveau vidéophone Intracode est enfin arrivé !

Sans fil, un écran couleur, ce nouveau bijou combine robustesse, résistance et technologies innovantes. Découvrez tous ses avantages à travers cet article.

 

 

L’Intracode sans fil possède des caractéristiques qui faciliteront la vie de tous les résidents et des personnes travaillant dans vos propriétés.

  • Ultra résistant : il résistera aux intempéries ou au vandalisme.
  • Un écran couleur : il facilitera et sera plus agréable à la lecture.
  • Pose en saillie : rapide et sans détérioration.
  • Sécurisé : tous nos systèmes traitent des données et sont protégés contre la copie, ce qui permet de valider ou de supprimer les badges autorisés et les codes en temps réel via la plateforme de gestion en ligne.

 

 

Ce vidéophone possède également un lecteur mains-libres qui permettra aux résidents de pouvoir rentrer dans les propriétés sans avoir à sortir leur badge de leur sac ou poche.

 

 

Arrivez vous à voir où se trouve la caméra ? Oui exact, c’est le petit point noir au-dessus de l’écran (le plus petit).  Cette caméra est insérée à l’intérieur du vidéophone afin qu’elle soit inatteignable et donc impossible à détruire. Plus de problème de vandalisme avec la technologie Intratone.

Intratone, qu’est-ce que c’est ?

Un mélange entre confort et sécurité pour faciliter la vie des installateurs, des gestionnaires et des résidents.

Les solutions innovantes de contrôle d’accès Intratone sont basées sur l’utilisation du réseau GSM. Ainsi, sans câblage (à l’exception de l’alimentation électrique), une installation plus simple et plus rapide est réalisée par les installateurs.

Les résidents ne sont pas dérangés : pas de combiné à installer, donc pas besoin d’entrer dans les logements. Ils peuvent utiliser leurs propres téléphones (fixes ou mobiles) ou tablettes pour répondre et ouvrir (ou non) la porte de leur immeuble.

Vous pourrez oublier vos trousseaux de clés car ces dernières sont remplacées par des badges. Cette technologie permet une gestion facile de tous les bâtiments et de leurs équipements.

Spécialiste du contrôle d’accès, Intratone a développé un site de gestion et une application pour smartphones et tablettes. Ainsi, les gestionnaires peuvent, à distance et en temps réel, gérer tous les accès et mettre à jour les informations des résidents. Le tout sans aucun déplacement !

Confort et sécurité

Quelques heures suffisent pour installer nos produits et sécuriser la résidence. En effet, sans câble à poser, ni combinés à installer, vous gagnerez beaucoup de temps. C’est aussi un avantage important à propos de l’environnement car il n’y a pas de pollution avec des déchets électroniques.

Grâce à la technologie en temps réel et à distance, le gestionnaire se connecte directement sur notre plateforme de gestion www.intratone.info pour gérer les informations. Il peut créer, modifier ou supprimer un nom ou un badge sans avoir à se déplacer sur le site. Par ailleurs, le résident peut utiliser son téléphone ou sa tablette pour savoir s’il ouvre ou non ! Si un badge est perdu ou volé, le gestionnaire pourra effectuer des changements immédiats via l’application Intratone.

Mise à jour de l’application Intratone

Intratone œuvre en permanence à l’amélioration de ses systèmes et produits. Comme vous avez pu le constater, l’aspect et la convivialité de l’application ont récemment été modifiés. Mais nous apportons également en permanence des améliorations au niveau technique.

Depuis la semaine dernière, l’application Intratone a été actualisée. Cette mise à jour résout les problèmes suivants:

  • Correction d’un bug pour l’avis d’appel. Il est de nouveau possible de cliquer dessus. (V4.0.8)
  • Correction pour éviter un crash lorsque l’utilisateur ouvre la porte via le clavier puis éteint l’écran sans terminer l’appel. (V4.0.8)
  • Solution pour la date standard qui n’était pas correcte. (V4.0.8)
  • Amélioration de la notification de la date. (V4.0.8)
  • Amélioration de l’option de stockage de l’historique personnel. (V4.0.8)
  • Adaptation de l’affichage des appels pour les tablettes et les écrans de plus petite taille en mode « paysage ». (V4.0.8)
  • Option « Accessibilité vocale » + gestion des utilisateurs ayant cette option active au moment de l’actualisation. (V4.0.8)
  • Correction d’une erreur dans l’avis lors de l’utilisation de l’action « Refuser ». (V4.0.9)

Intratone, une success story basée sur un idée simple et ingénieuse

Présente sur le marché du Benelux depuis 10 ans sous sa marque Intratone, la société française Cogelec, pionnière du contrôle d’accès par carte SIM dans les immeubles résidentiels, continue à vivre une success story. Celle-ci se nourrit d’innovations régulières et se focalise sur la recherche de solutions facilitant la vie des utilisateurs, en étant à l’écoute des besoins de ces derniers et de l’évaluation qu’ils font des produits d’Intratone.

Cogelec a été créée par 5 ingénieurs en 2000, sur base d’une idée toute simple : installer dans les interphones des portes d’entrée d’immeubles résidentiels une carte SIM connectée aux téléphones des résidents, afin de réduire les coûts d’installation et simplifier la gestion du contrôle d’accès à ces immeubles. Cogelec a ensuite créé plusieurs marques, parmi lesquelles Intratone pour le domaine résidentiel en 2006.

Leadership et expansion

« En une dizaine d’années, Cogelec est devenue leader en France, avec un vrai modèle disruptif, un système sans câble qui n’existait pas à l’époque », explique Clément Robert, Country manager Intratone pour le Benelux. « Les marques traditionnelle proposaient des systèmes filaires, câblés, avec des postes intérieurs dans tous les immeubles. » Dans la droite ligne de ce succès, Roger Leclerc, patron de Cogelec, décide d’investir à l’export et de dupliquer le modèle dans d’autres pays afin de devenir le leader européen en la matière. L’entreprise entre donc en bourse en 2018, lève 40 millions € et ouvre trois filiales, à Düsseldorf, Londres et Amsterdam (pour le Benelux) qui représentent 100 personnes (sur un total d’environ 350), dont 15 pour le Benelux.

Gestionnaires et résidents séduits

Clément Robert : « Nous avons construit notre modèle économique sur la récurrence des abonnements. Nous vendons du matériel via des grossistes et des installateurs, et nous couplons cela à un système d’abonnement pour les résidents, qui paient entre 1 et 2€ par mois. L’aspect ‘sans fil’ fait l‘attrait de notre offre auprès des installateurs d’automatismes, des électriciens, des serruriers, mais également des syndics d’immeubles et des bailleurs sociaux. Le système est pour eux beaucoup plus simple et moins coûteux, surtout en rénovation où il n’est pas toujours aisé de remplacer le câblage dans les murs des immeubles. Nos systèmes sont très faciles à installer mais nous pouvons apporter aux installateurs un support technique par téléphone, tant en néerlandais qu’en français. » Gestion du contrôle d’accès, gestion des badges avec (dés)activation en temps réel, changement (numérique) immédiat du nom des résidents en cas de déménagement … les possibilités offertes par le système sont innombrables.

A l’écoute des besoins et des critiques des clients

« Nous prospectons nos clients pour entendre leurs besoins et voir comment y répondre », continue Clément Robert. Et ceux-ci ne sont pas les mêmes partout : « Aux Pays-Bas, les gestionnaires d’immeubles n’étaient pas intéressés par notre système de défilement de noms, avec flèches, habituellement utilisé en France et en Belgique. Nous avons donc modifié notre produit pour leur proposer un système qui leur convenait mieux : de grandes plaques en inox, qui peuvent prendre différentes couleurs, avec jusqu’à 200 boutons intégrés. »

« Nous retournons également voir les clients pour évaluer si l’installation correspond bien à leurs besoins, s’ils sont contents du système. Nous ne voulons pas bypasser les installateurs, mais cela nous permet d’adapter notre offre. Nous mettons également un point d’honneur à développer un nouveau produit tous les 6 mois. » Une créativité qui se traduit par une quarantaine de brevets déposés par Intratone ces dernières années…

Développement rapide et constant, chiffres de vente encourageants, tout va bien pour Intratone, comme le confirme Clément Robert : « Aujourd’hui, plus d’1,2 million d’utilisateurs en Europe – dont les résidents de 3000 immeubles en Belgique – reçoivent un appel sur leur téléphone pour ouvrir la porte d’entrée de leur immeuble. » Et les nombreux appels d’offre publics présents et à venir vont vraisemblablement faire encore grimper ces chiffres dans le Benelux.